"Les gens sont en train de parler de Kaporo-rails, alors qu'il ya d'autres zones qui ont fait l'objet de déguerpissements sans grand bruit"

13/3/2019

"Les 169 ha qui avaient été dégagés sont réinvestis par les gens, de façon illégale. Nous sommes obligés de faire en sorte que l’Etat récupère ça. Les autres zones qui ne sont pas concernés par cela, si leur dégagement doit se faire un jour, ça se fera sur une autre base… Les gens savent eux-mêmes, c’est pourquoi il n’y a pas de problème....D’ailleurs, les gens sont en train de parler de Kaporo-rails, alors qu’il y a d’autres zones qui ont fait l’objet de déguerpissements sans grand bruit....Le président de la République est très clair là-dessus, on ne veut pas faire du mal à la population, ni de violence ou brimer les gens dans leurs droits, mais, on fera en sorte que tout ce qui est domaine réservé de l’Etat et occupé par des populations, nous allons travailler de manière à ce que cela soit récupéré… Aujourd’hui, on parle de Kaporo-rails, mais il faut que les gens comprennent que ce n’est pas seulement Kaporo-rails. Dès l’instant qu’il y a un domaine réservé de l’Etat qui est occupé par des populations, illégalement…, mais personne sur cette zone ne peut vous montrer un papier qui date d’après le décret du président Lansana Conté" Ibrahima Kouroumah ministre de la ville et de l'aménagement du territoire Source:mosaïqueguinee.com

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.
Menu

Contact Us

Votre message a été envoyé!
Merci pour votre intéręt.