"Globalement le cadre macroéconomique est resté stable"

12/3/2019

Globalement, le cadre macroéconomique est resté stable sous-tendu par : l’impact positif de l’annulation en 2012, de la dette de la Guinée, au titre de l’initiative PPTE, de l’important appui de la Communauté internationale, de l’ordre de 705 millions de dollars des États-Unis, obtenus dans le cadre de la crise provoquée par la Maladie à Virus Ebola, à la suite des conférences de Bruxelles en mars, de Washington en avril et de New York en juillet 2015 explique Kanny Diallo.

Poursuivant, la ministre Kanny Diallo a clairement précisé que depuis 2016, les actions du Ministère ont permis d’améliorer la gouvernance statistique en rendant fonctionnel le Conseil National de la statistique, conformément à la loi statistique révisée en 2014, en adoptant la deuxième génération de la stratégie nationale de développement statistique (SNDS 2), alignée sur le PNDES 2016-2020 et en ouvrant une filière de formation de cadres moyens en statistiques à l’École Nationale d’administration de Guinée.
À cela s'ajoute, selon la ministre, le renouveau de la planification du développement, avec l’adoption de deux plans de développement à moyen terme : le Plan quinquennal 2011-2015 et le PNDES 2016-2020.

Ces deux plans traduisent la volonté manifeste des autorités, de renouer avec la tradition planificatrice de la Guinée marquée sur la période 1960-1985, par la mise en œuvre successive de (4) plans de développement. Plus loin, Kanny Diallo a mentionné que le ministère du Plan a été la cheville ouvrière de la préparation et de l’organisation de la Réunion du groupe consultatif.

Cette réunion de haut niveau qui s’est tenue à Paris en novembre 2017, a permis d’enregistrer des annonces de contributions des partenaires au développement de la Guinée, d’environ 21,7 milliards de dollars des États-Unis, pour le financement du PNDES qui fut un immense succès et ses résultats ont dépassé les attentes tant du point de vue de la participation, de la consistance des échanges que des annonces de contributions. Pour finir, la ministre du Plan et du Développement Economique dira qu’en matière de perspective, l’ambition de son département est d’accélérer le rythme de mise en œuvre du PNDES.

À cet effet, l’accent sera particulièrement mis sur la mise en place et le fonctionnement du dispositif institutionnel de suivi et d’Évaluation du PNDES (DISE), la poursuite de la concrétisation des engagements financiers de Paris, l’opérationnalisation de la plate-forme de gestion des investissements, la formulation du Programme NAFA, le démarrage du Programme National de renforcement des Capacités, (PNRC), la promotion de la planification régionale et de l’aménagement du territoire, la rédaction d’un manuel de référence pour la gestion du développement en Guinée conclut-elle.

La Cellule de Communication du Gouvernement

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.
Menu

Contact Us

Votre message a été envoyé!
Merci pour votre intérêt.