Pourquoi une constitution s'avère nécessaire!!!!

26/10/2019

« toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution ».
La garantie des droits et libertés constitue un élément essentiel de définition de la notion de Constitution qui est une loi fondamentale qui fixe l'organisation et le fonctionnement d'un État.

La Constitution est constitutive d'un ensemble de textes qui prévoient les institutions qui composent un Etat et organisent les relations de ces institutions les unes envers les autres.

La Constitution etant un outil permettant de fixer le cadre général au regard de l'organisation d'un État paraît nécessaire en ce qu'elle assure que tout un chacun voit ses droits respecter, garantissant les droits fondamentaux des citoyens afin de prévenir l'arbitraire de la part des différents pouvoirs.

C'est ainsi que la Constitution permet l'organisation effective des différents pouvoirs (publics) que comporte l'État en prévoyant une séparation entre le pouvoir législatif (le pouvoir de faire la loi) le pouvoir exécutif (chargé d'exécuter les lois et de les mettre en oeuvre) et le pouvoir judiciaire (contrôlant l'application de ces lois).

La rédaction d’une Constitution peut alors permettre de :

•Garantir à chacun le respect de ses droits : la Constitution est nécessaire pour garantir les droits fondamentaux des citoyens.
•Elle pose, par exemple, le principe de l’égalité des citoyens devant la loi, fait du suffrage universel la source de la légitimité et accorde à chacun le droit de faire entendre sa cause devant un tribunal indépendant.

•Elle permet ainsi d’écarter l’arbitraire en donnant à tous les citoyens la possibilité de connaître les différents organes de l’État.

•Définir les différents organes de l’État selon le principe de la séparation des pouvoirs : la Constitution organise les pouvoirs publics composant l’État en séparant le législatif, l’exécutif et le judiciaire afin de permettre l’équilibre des différents pouvoirs.

Dans ce cadre, la Constitution définit les compétences des différents organes de l’État et la manière dont ils sont désignés ; règle les rapports entre les pouvoirs, en leur donnant la possibilité de se contrôler mutuellement ; fixe la répartition des compétences sur l’ensemble du territoire en définissant l’organisation de l’État, qui peut être unitaire et centralisé ou fédéral.

La rédaction

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.
Menu

Contact Us

Votre message a été envoyé!
Merci pour votre intéręt.