L'AMATEURISME D'EMBALO

3/1/2020

Le nouveau Président Bissau Guinéen a fauté. En bon langage diplomatique, il a porté atteinte à l'honneur et à la dignité du Président d'un pays ami et frère. Pire, il a piétiné l'honneur d'un pays qui a versé son sang pour la libération de son pays (Guinée Bissau) du joug colonial et investi dans la régulation du dialogue interne qui a abouti à l'organisation des élections libres et transparentes dans son pays. Il aurait mieux fait de se taire. Car, en parlant, il n'a pas simplement fait preuve d'amateurisme, mais il a insulté et foulé au pieds des amitiés séculaires qui lient les deux (2) peuples ainsi que les valeurs de fraternité qui en sont les soubassements. En le faisant, il s'inscrit comme le dit la rumeur dans une sorte de fourvoiement ethnique piétinant au passage les peuples et dans un chauvinisme de mauvais aloi. Le peuple de la République de Guinée saura s'en souvenir et mégotera son soutien à tous les ingrats. La rédaction

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.
Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.